Rencontre Avec Chef Ilona Daniel

Profil de l’auteur


Nom: Chef Ilona Daniel

Âge: je ne vous le dirai jamais!

Ville: Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Restaurant actuel : chef-professeure à l’Institut culinaire du Canada et propriétaire de ma propre entreprise de consultation et d’organisation d’événements

Restaurants précédents: chef cuisinière de Fanningbank, la résidence officielle du lieutenant-gouverneur

Passe-temps favoris: la peinture

Livre de cuisine préféré: Le Gavroche

Plats favoris: les mets chinois authentiques’

Ustensile de cuisine préféré : la spatule coudée

La FAQ du chef


1. Avez-vous un porte-bonheur dans votre cuisine?

Oui. Un homard en mousse nommé Larry.

2. Votre épice favorite?

En ce moment, je suis obsédée par le poivre clavalier d’Amérique, aussi appelé poivre du Sichuan. C’est une épice tellement piquante et parfumée qu’elle donne à vos lèvres une sensation de picotement et de léger engourdissement.

 

3. Quelle est la dernière chose que vous avez brûlée?

Mon bras! Deux fois en une heure sur la porte d’un four superposé en préparant un déjeuner dans une ferme pour 1 000 convives. La leçon que j’en ai tirée? Être vigilant, même lorsqu’on est pressé!

 

4. Qu’est-ce qui vous met en colère dans la cuisine?

J’imagine que c’est lorsqu’un plat à base de crème, comme une chaudrée ou une béchamel, brûle dans la casserole. On ne peut rien faire pour enlever le goût du lait brûlé. Chaque fois que quelqu’un en cuisine fait chauffer un plat à base de crème, je le surveille de près, car je déteste que ce genre de choses arrive. Le gaspillage de nourriture dû à manque d’attention me met également en colère.

 

5. Quelle est la dernière combinaison de saveurs que vous avez découverte?

Du houmous garni de cerises rôties est étonnamment bon. J’aime également ajouter du chocolat blanc fondu dans mon baba ganouj.

 

6. Quels sont les articles les plus chers dans votre cuisine?

Je dirais mes couteaux. Je pense que la plupart des cuisiniers seraient du même avis.

 

7. Écoutez-vous de la musique dans la cuisine? Quelle est votre chanson préférée?

Oh oui! J’adore écouter de la musique dans la cuisine lorsque je prépare un événement. J’aime les albums qui jouent habituellement en cuisine, notamment Journey, Wu Tang Clan, Die Antwoord, Arctic Monkeys et Guns N’ Roses. J’aime cependant aussi écouter du Florence and the Machine, du vieux Dancehall et Lykke Li.

Je pense qu’écouter la musique de tous les membres de notre équipe nous unit; c’est comme si on jetait un coup d’œil au journal intime de chacun!

 

8. Quel est votre plat réconfortant préféré?

C’est certainement un cliché, mais peu importe. Pour moi, c’est la pizza. Il n’y a rien qu’une pointe de pizza ne saurait soigner.

 

9. Quelle est votre odeur favorite dans la cuisine?

La préparation d’une confiture de fraises de saison. Ça me rappelle mon enfance et ma mère.

 

10. Si vous pouviez changer quoi que ce soit dans l’industrie alimentaire, qu’est-ce que ce serait?

J’aimerais voir plus de soutien offert aux personnes qui travaillent dans l’industrie alimentaire et qui souffrent de problèmes de santé mentale. Nous avons besoin d’une plus grande prise en charge des situations de crise et d’offrir un soutien financier aux personnes qui deviennent marginalisées en raison des défis que présentent ces difficultés.

 

11. Qu’admirez-vous chez les autres chefs?

J’admire ceux qui ont la volonté de changer et d’évoluer. Lorsque nous commençons le métier de cuisinier, nous adoptons de nombreuses approches à la mode que nos chefs nous enseignent. Lorsque nous commençons à prendre notre place dans l’industrie, il devient parfois difficile pour certains de s’adapter aux nouvelles tendances. J’admire vraiment les chefs qui sont présents depuis quelques décennies et qui demeurent ouverts à apprendre de nouvelles choses et à écouter ce qui intéresse et inspire leurs jeunes apprentis. Pour moi, c’est la recette d’une cuisine dynamique.

J’admire aussi beaucoup les chefs qui font tout leur possible pour s’assurer d’avoir une ambiance positive dans leurs cuisines et qui s’efforcent de trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle, tant pour eux-mêmes que pour leurs employés.

 

12. Qui est votre plus grande source d’inspiration?

Ma mère. Elle m’a appris à cuisiner avec amour et attention. Bien qu’elle ne soit plus des nôtres, elle continue sans cesse de m’inspirer.

 

13. De quel plat êtes-vous la plus fière?

Je ne sais pas. C’est une question difficile. Je pense toujours que tout peut être amélioré. Voir le plaisir qu’ont mes convives à manger ce que j’ai créé est pour moi un gage de réussite. Ce n’est pas pour nourrir mon ego : ce qui m’intéresse est de servir les gens.

 

14. De quel ingrédient ne pouvez-vous pas vous passer?

Gardons ça simple : du sel casher, du poivre noir fraîchement moulu, de l’huile d’olive de qualité et du beurre.

 

15. Quel serait votre meilleur conseil pour les aspirants chefs?

Faites vos recherches. Simplement parce qu’un restaurant figure parmi les plus cotés ne veut pas dire qu’il est fait pour vous. Posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce qui m’apporte la plus grande satisfaction en cuisine? » Pourquoi pensez-vous cela? Ensuite, cherchez un chef qui stimule vos principales motivations. Cherchez un endroit où vous pouvez vous développer. Soyez prêt à travailler fort et à apprendre beaucoup de choses.

Et surtout, gardez un carnet à portée de main en tout temps. Notez tout sur papier.

Vous avez des questions?

Vous avez des questions? Notre équipe du service à la clientèle sera avec vous sous peu.