Rencontre Avec La Chef De Sizzling Tandoor : Narpinder Bawa

Profil de l’auteur

 

Nom: Narpinder Bawa.

Âge: 49 ans.

Ville: Victoria, Colombie-Britannique.

Restaurant actuel: Sizzling Tandoor.

Restaurant précédent: La cuisine de mon foyer.

Passe-temps préférés: Cuisiner, voyager, lire et assurément me prélasser devant de bonnes émissions de Food Network.

Livre de cuisine préféré: Je ne suis pas vraiment une adepte des livres de cuisine. On sait sans aucun doute que j’ai créé un livre maison à partir de recettes soignées que j’ai trouvées dans des revues chez le médecin, en échangeant des recettes avec des amis et en créant mes propres idées.

Nourriture préférée: La pizza.

Ustensile de cuisine préféré: Probablement notre machine italienne à rouler la pâte. Rouler des centaines de pains naans chaque jour n’est pas aussi amusant qu’on pourrait le penser. Cette machine m’a donc vraiment sauvée.

 

FAQ avec Narpinder Bawa


1. Avez-vous un porte-bonheur dans votre cuisine?

Aucun porte-bonheur en particulier autre que ma famille. Chaque fois que mon mari ou ma fille sont dans une des boutiques, on dirait qu’on devient submergés de travail. On pourrait dire que j’ai un parti pris, mais nous avons vu d’autres chefs dire la même chose lorsque les choses avancent lentement!

2. Votre épice favorite?

La cardamome.

3. Quelle est la dernière chose que vous avez brûlée?

Aussi drôle que cela puisse paraître, ce n’était pas de la nourriture. Si vous êtes déjà passé à proximité d’un four tandoor, vous savez que ce genre d’appareil est extrêmement chaud. Donc, lorsque vous l’utilisez, vous devez mettre le bras à l’intérieur pour déposer la pâte sur ses parois pour finalement réaliser que vous vous êtes brûlé de façon permanente les poils du bras!

4. Qu’est-ce qui vous met en colère dans la cuisine?

Je ne suis pas certaine qu’il y ait quelque chose en particulier qui me mette en colère, mais j’ai certainement quelques bêtes noires, comme le fait de ne pas nettoyer une assiette avant de l’envoyer en salle ou lorsque les serveurs ne viennent pas chercher leurs plats à temps. Nous n’utilisons pas de lampes infrarouges dans notre zone des commandes afin d’éviter qu’une couche croustillante se forme sur nos plats de cari. Il est donc primordial de venir chercher les plats à temps!

5. Quelle est la dernière combinaison de saveurs que vous avez découverte?

C’est une question difficile. Je joue constamment avec les saveurs, en particulier lorsque j’organise des soupers de cuisine maison chez moi.

6. Qu’est-ce qui a coûté le plus cher dans votre cuisine?

Entre les chambres froides et les ventilateurs de hotte requis dans les cuisines commerciales indiennes, c’est difficile de savoir, mais je dirais très certainement le ventilateur de hotte. Les systèmes de ventilation requis pour ventiler la chaleur extrême du tandoor et extraire les puissantes odeurs des épices sont coûteux, c’est le moins qu’on puisse dire!

7. Écoutez-vous de la musique dans la cuisine? Quelle est votre chanson préférée?

Pas particulièrement. Certains de mes chefs plus jeunes aiment écouter de la musique. Donc, s’il y en a, c’est super, mais cela m’est égal qu’il y ait de la musique ou non. J’ai tendance à me mettre dans mon monde lorsque je cuisine, donc je finis par oublier la musique de toute façon.

8. Quel est votre plat réconfortant préféré?

Au bout du compte, je dirais que je me tourne vers n’importe quel repas indien de base lorsque j’ai besoin d’un plat réconfortant. Probablement un daal makhani maison très simple sans crème ni pain.

9. Quelle est votre odeur favorite dans la cuisine?

Les épices. Toujours les épices! C’est ainsi que l’on sait qu’un mets délicieux mijote.

10. Si vous pouviez changer quoi que ce soit dans l’industrie alimentaire, qu’est-ce que ce serait?

Protéger le droit d’auteur des menus pour en préserver l’originalité. Trop souvent, les recettes et les menus sont plagiés. Cela m’est arrivé à de nombreuses reprises et j’ai vu des gens s’approprier les recettes originales et le labeur d’autres grands chefs. J’imagine qu’on peut en dire autant des autres formes d’art, qu’il s’agisse de mode, de nourriture, de peinture, etc. Les créations originales finissent toujours par être imitées. Toutefois, j’ose espérer que les gens sauront apprécier la créativité et la qualité des originaux, que les imitations ne peuvent jamais parfaitement reproduire.

11. Qu’admirez-vous chez les autres chefs?

J’admire les chefs capables de travailler au sein d’une équipe. La créativité n’est que l’une des facettes de notre métier. En réalité, si nous ne travaillons pas en équipe et que nous ne formons pas nos coéquipiers, notre vision sera difficile à concrétiser.

12. Qui est votre plus grande source d’inspiration?

Mon mari. Quel que soit le projet ou la tâche qu’il entame, il le fait toujours avec une détermination et un enthousiasme remarquables. C’est un travailleur acharné et inébranlable. Il m’a toujours énormément inspirée et je suis privilégiée de pouvoir compter sur son soutien indéfectible.

13. De quel plat êtes-vous la plus fière?

Il est difficile de n’en choisir qu’un seul! Cela dépend de ce dont il est question : un plat que j’ai préparé pour ma famille ou un met qui figure sur notre menu?

14. De quel ingrédient ne pouvez-vous pas vous passer?

Du sel. Il est impossible de préparer des plats savoureux sans sel.

15. Quel serait votre meilleur conseil pour les aspirants chefs?

Je crois que ce conseil général pourrait s’appliquer à toutes les professions : si vous croyiez que ce métier n’est pas votre vocation, faites quelque chose d’autre! La nourriture ne répond pas seulement à un besoin physique, mais également à un besoin affectif. C’est la raison pour laquelle on parle parfois « d’aliments réconfortants ». Ainsi, si vous n’êtes pas prêt à vous donner corps et âme à ce métier, je tiens à vous prévenir : le fardeau physique du travail en cuisine n’en vaut tout simplement pas la peine. Si vous aimez chaque facette de votre travail et que les plats que vous préparez rendent les gens heureux, alors les exigences physiques importent peu : vous rentrerez chaque soir à la maison, satisfait du travail accompli. Croyez-moi, c’est un sentiment merveilleux.

Vous avez des questions?

Vous avez des questions? Notre équipe du service à la clientèle sera avec vous sous peu.